Est-ce que l’avoine est sans gluten?

127

Est-ce que l’avoine est sans gluten?

La question à 100$: Est-ce que l’avoine est sans gluten? 

En effet, le doute peut vous assaillir lorsque vous suivez un régime sans gluten. 

Vous avez sûrement entendu certaines personnes dire que oui, l’avoine contient du gluten, et d’autres dire que non. 

D’ailleurs, pour ajouter à la confusion, cette céréale est souvent présente dans la liste des ingrédients des produits sans gluten, tels que les barres de céréales, les gâteaux, les pâtisseries, et même dans le lait végétal à base d’avoine!

Je ne vous ferai pas languir longtemps…

L’avoine pure est sans gluten.

Voilà, vous avez la réponse à votre question: Est-ce que l’avoine est sans gluten, c’est oui.

L’avoine pure est sans gluten

Mais attention, même si l’avoine pure est sans gluten, les risques de contamination avec du gluten sont grands. De là l’importance de consommer de l’avoine certifiée sans gluten

PETIT TRUC :
Lorsque vous lisez la liste d’ingrédients où figure de l’avoine, vérifiez toujours si l’avoine est certifiée sans gluten. Vous pouvez aussi vous fier au logo de certification sans gluten.

Mais pourquoi certains disent-ils tout de même que l’avoine contient du gluten?

Risques élevés de contamination de l’avoine

Les risques sont en fait très élevés qu’une céréale contenant du gluten ait contaminé l’avoine.

Une étude a confirmé que 88 % des échantillons d’avoine analysés au Canada étaient fortement contaminé par du gluten provenant d’autres grains. 

On ne sait pas quelle est l’origine de la contamination, mais cette dernière a pu se produire dans les champs, pendant le transport du grain, lors du stockage du grain et dans les installations de mouture et d’emballage. 

Cependant, les variétés d’avoine certifiées sans gluten sont pour leur part analysées pour garantir que l’avoine est pure et sans gluten. 

RÉSUMÉ :
À cause du haut risque de contamination de l’avoine par du gluten, il est important de consommer de l’avoine certifié sans gluten lorsqu’on adopte un régime sans gluten.

L’avénine, la protéine présente dans l’avoine

Commençons par revoir ce qu’est le gluten: Le gluten est composé d’un assemblage de protéines, principalement la gluténine et la gliadine. La gliadine est une protéine qui appartient à la famille des prolamines. 

Nous retrouvons des protéines cousines de la gliadine, donc de la famille des prolamines, dans d’autres céréales, dont l’avoine. 

La protéine de la famille des prolamines que l’on trouve dans l’avoine se nomme Avénine.

Dans l’avoine, l’avénine est présent à une concentration plus faible (10 % à 15 % de la teneur totale en protéines) par rapport au gluten du blé (80 % à 85 %). (Source : National Library of Medecine)

Selon certaines études, ce serait justement l’avénine qui causerait des problèmes chez certains patients cœliaques. En effet, même si la plupart des personnes atteintes de la maladie cœliaque tolèrent bien l’avoine, les personnes qui sont sensibles à l’avénine doivent l’éviter pour maintenir la rémission de la maladie ou parce qu’elles ne la tolèrent pas.

Ceci expliquerait donc la raison pour laquelle certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque semblent cliniquement intolérantes à l’avoine.

RÉSUMÉ:
La protéine présente dans l’avoine, l’avenine, pourait être ce qui déclenche une réaction chez certaines personnes intolérante au gluten.

Est-ce que les personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent consommer de l’avoine ?

Revenons à la question qui taraude de nombreux chercheurs sur la consommation d’avoine par les personnes atteintes de la maladie cœliaque.

En effet, de multiples études se sont penchées sur la question. Les chercheurs ne tirent pas toutes les mêmes conclusions.

Pour nous aider à faire le point sur cette question, Santé Canada a rédigé un article. Ce dernier passe en revue les dernières données scientifiques disponibles au sujet de l’introduction d’avoine non contaminée par du gluten dans le régime alimentaire des personnes atteintes de la maladie cœliaque.

Cette revue de littérature souligne que « l’ajout d’avoine non contaminée au régime sans gluten peut être accepté et toléré par la majorité des personnes atteintes de la maladie cœliaque qui ont fait l’objet d’études, comme l’indique la normalisation de la muqueuse de l’intestin grêle et la diminution des marqueurs sérologiques de la maladie cœliaque. Néanmoins, quelques personnes atteintes de la maladie cœliaque semblent être cliniquement intolérantes à l’avoine.» (Source : Santé Canada)

RÉSUMÉ :
À la lumière des nombreuses études qui se sont penchées sur la question, la majorité des personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent consommer sans problème de l’avoine.

Et comment savoir si une personne atteinte de la maladie cœliaque peut consommer ou non de l’avoine ?

Les personnes intolérantes à l’avoine

Une étude a démontré que l’intolérance à l’avoine existe bel et bien chez certains patients atteints de la maladie cœliaque. Ces patients ont une réaction immunitaire à l’avoine qui est similaire à la réaction que la plupart des patients atteints de la maladie cœliaque ont au blé, à l’orge et au seigle. (Source : National Library of Medecine)

Les conséquences de l’intolérance à l’avoine sont semblables à celles de la maladie coeliaque. Certains patients atteints de la maladie cœliaque qui mangent de l’avoine peuvent souffrir d’atrophie villositaire et d’inflammation même en respectant un régime strict sans gluten. Un suivi clinique des patients atteints de la maladie cœliaque qui mangent de l’avoine est conseillé. (Source : National Library of Medecine)

Ce n’est pourtant pas toutes les personnes atteintes de la maladie cœliaque qui auront une intolérance à l’avoine. 

En fait, certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque éprouvent des symptômes gastro-intestinaux peu de temps après l’ingestion d’avoine pure. Cependant, ces symptômes pourraient être provoqués par l’augmentation de fibre dans le régime alimentaire.

Dans la plupart des cas, même si la consommation d’avoine se poursuit, ces symptômes diminuent graduellement pour ensuite disparaître. 

En revanche, si les symptômes persistent pendant plus de quelques semaines, la meilleure option est d’explorer le diagnostic d’intolérance à l’avoine. Dans ce cas, ces personnes doivent consulter leur médecin, afin que ce dernier puisse faire les tests nécessaires.

PETIT RAPPEL :
Un suivi médical est recommandé aux personnes atteintes de la maladie cœliaque, de même que celles qui introduisent l’avoine à leur alimentation.

Valeur nutritive de l’avoine

La consommation d’avoine présente de nombreux bienfaits pour la santé.

L’avoine contient de nombreux nutriments qui contribuent à la santé et réduisent le risque d’incidence des maladies dégénératives.

L’avoine est entre autres riche en fer, en potassium, en zinc, en calcium, en phosphore, en magnésium et contient de nombreuses vitamines du groupe B. Son indice glycémique est relativement bas. L’avoine offre en outre un apport en fibres important au régime alimentaire. (Source : Journal des femmes)

L’avoine présente de nombreux avantages pour la santé. Ce grain entier contribue de manière significative à l’apport nutritionnel du régime sans gluten pour les patients atteints de la maladie cœliaque dont l’intestin s’est rétabli. (Source : National Library of Medecine)

En conclusion

Revenons à notre question initiale: est-ce que l’avoine est sans gluten? La réponse est encore oui, dans le cas de l’avoine pure, certifiée sans gluten… Mais si une personne intolérante au gluten en consomme, elle doit demeurer vigilante.

En effet, dans de rares cas, elle peut avoir une réaction immunitaire à l’avoine. Ainsi, si des symptômes gastro-intestinaux persistent pendant plus de quelques semaines après l’introduction de l’avoine dans le régime sans gluten, il est fortement conseillé d’aller consulter un professionnel de la santé. 

Close
Simplement Sans Gluten © Copyright 2022. Tous droits réservés.
Close