La dermatite herpétiforme

75

La derma-quoi? 

La dermatite herpétiforme est l’une des cinq maladies les plus courantes liées à la consommation de gluten. 

En quelques mots, la dermatite herpétiforme est une maladie de la peau qui provoque des démangeaisons intenses. 

Mais encore?

Description de la dermatite herpétiforme

La dermatite herpétiforme est une manifestation cutanée de la maladie cœliaque. En d’autres mots, il s’agit d’une manifestation externe d’une réponse immunitaire anormale au gluten.

Même si la manifestation de cette maladie est externe, elle est causée par l’ingestion de gluten, et non par le contact de la peau avec le gluten. 

La personnes qui est atteinte de dermatite herpétiforme a donc sur la peau des éruptions cutanées prurigineuses et vésiculeuses, généralement sur les coudes, le cuir chevelu, le dos, les genoux, le visage, l’aine et les fesses.

Dermatite herpétiforme

Et d’où vient le nom de cette pathologie? Le terme « herpétiforme » désigne la disposition en bouquet des lésions. Ces lésions sont semblables à celles que l’on peut observer dans l’infection par l’herpèsvirus. Par contre, elles n’ont aucun lien avec l’herpèsvirus.

Personnes touchées par la dermatite herpétiforme

25 % des personnes atteintes de la maladie cœliaque sont aussi atteintes d’une dermatite herpétiforme. 

D’ailleurs, presque tous les patients qui ont une dermatite herpétiforme sont aussi atteints de la maladie cœliaque, mais dans la plupart des cas, la maladie cœliaque est asymptomatique.

Les patients atteints de dermatite herpétiforme peuvent présenter un risque plus élevé d’autres maladies auto-immunes, comme des troubles thyroïdiens, de l’anémie pernicieuse et du diabète.

De même, les risques sont accrus de développer un lymphome à cellules B à divers sites.

Des études montrent que 5 % des parents au premier degré d’une personne atteinte de la dermatite herpétiforme seront aussi atteints de la maladie. De plus, 5 % des parents au premier degré d’une personne atteinte de la dermatite herpétiforme seront aussi atteints de la maladie cœliaque.

La dermatite herpétiforme se produit souvent chez le jeune adulte entre 30 et 40 ans. Elle est rare chez l’enfant et le patient plus âgé. Par ailleurs, les Noirs et les Asiatiques en sont rarement atteints.

RÉSUMÉ
La dermatite herpétiforme est fréquente chez les patients atteints de la maladie cœliaque. En parallèle, presque tous les patients atteints d’une dermatite herpétiforme sont aussi atteints de la maladie cœliaque. Les risques d’être atteint d’une maladie auto-immune sont plus élevé de même que celui de développer un lymphome à cellules B à divers sites.

Symptômes de la dermatite herpétiforme

Les symptômes de la dermatite herpétiforme varient d’une personne à l’autre. Même si les lésions apparaissent plus fréquemment sur la peau, elles peuvent aussi se manifester dans le tube digestif et la bouche.

Les démangeaisons sont intenses et la peau est extrêmement fragile. D’ailleurs, les vésicules tendent à se rompre rapidement. 

De plus, une sensation de brûlure peut précéder la formation des lésions.

Par ailleurs, la dermatite herpétiforme est souvent associée à des modifications de la muqueuse de l’intestin grêle, comme celles de la maladie cœliaque. Cependant, l’affection cutanée peut ne pas provoquer de symptômes digestifs.

Diagnostic de la dermatite herpétiforme

Une biopsie de la peau peut confirmer le diagnostic de la dermatite herpétiforme. 

En effet, des anticorps IgA ciblés sur le TG3 sont présents dans la peau des patients atteints de cette maladie. 

On estime que 25% des patients atteints de cette maladie ne présentent pas d’atrophie villositaire de l’intestin grêle, mais pratiquement tous présentent des modifications inflammatoires de type cœliaque.

Comme presque tous les patients sont aussi atteints de la maladie cœliaque, les patients doivent donc être évalués afin de confirmer la présence de la maladie cœliaque.

La vie avec la dermatite herpétiforme

Un régime strict sans gluten est le seul traitement de la dermatite herpétiforme. 

Toutefois, comme le passage à un régime sans gluten a un effet plutôt lent sur l’éruption cutanée de la dermatite herpétiforme, les patients qui présentent des symptômes cutanés graves doivent en outre être initialement traités à la dapsone ou à la sulfapyridine afin de les soulager.

Même avec un régime sans gluten, il peut être nécessaire de poursuivre le traitement médicamenteux de quelques mois à 2 ans.

Lorsque la personne atteinte de dermatite herpétiforme suit un régime sans gluten de façon stricte pendant 5 à 10 ans, cela diminue son risque de développer un lymphome de l’intestin grêle.

Références

  1. Dermatitis Herpetiformis, https://www.niddk.nih.gov/health-information/professionals/clinical-tools-patient-management/digestive-diseases/dermatitis-herpetiformis, consulté le 4 décembre 2021
  2. Salmi Teea T., Dermatitis herpetiformis, (2019 May 15) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31093998/, consulté le 4 décembre 2021
  3. Pekka Collin, Teea T Salmi, Kaisa Hervonen, Katri Kaukinen, Timo Reunala, Dermatitis herpetiformis: a cutaneous manifestation of coeliac disease, (2016 Dec 14), https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27499257/, consulté le 4 décembre 2021
  4. Daniel M. Peraza, Dermatite herpétiforme, (sept. 2020), https://www.merckmanuals.com/fr-ca/professional/troubles-dermatologiques/maladies-bulleuses/dermatite-herp%C3%A9tiforme, consulté le 4 décembre 2021
  5. So Yeon Paek, Seth M Steinberg, Stephen I Katz, Remission in dermatitis herpetiformis: a cohort study, (2010, 15 nov), .https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21079050/, consulté le 11 décembre 2021
  6. Christian Rose, Franz Paul Armbruster, Jana Ruppert, Bernd-Wolfgang Igl, Detlef Zillikens, Iakov Shimanovich, Autoantibodies against epidermal transglutaminase are a sensitive diagnostic marker in patients with dermatitis herpetiformis on a normal or gluten-free diet, (2009, 2 avril), https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19344979/, consulté le 11 décembre 2021.
Close
Simplement Sans Gluten © Copyright 2022. Tous droits réservés.
Close